Les Gilets Jaunes, les Blouses Blanches, les citoyens pour le climat ne baissent pas les bras. Toulouse, samedi 08/12/2018.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

Publicités

La perfection au masculin

Personnellement, je ne comprends pas, à chaque fois que je prends de l’âge j’ai l’impression de rajeunir. Aujourd’hui j’arrive à un point où je suis la perfection au masculin et sans l’aide de Gillette. Peintres, sculpteurs, si vous souhaitez réaliser une oeuvre unique au monde qui fera de vous des artistes riches et reconnus mondialement jusqu’à la fin des temps, c’est maintenant qu’il faut me contacter !

Beau gosse

« Beau gosse » ! Et non, n’écoutez pas les dires de certains, qui ont besoin pour se sentir en vie de sans cesse descendre les autres, dans le dos évidemment. Ma beauté n’est pas une légende, je suis, comme vous pouvez le remarquer au 1er coup d’œil sur ce cliché, réellement beau gosse. Remarquez ma sveltitude et mes tablettes de chocolat… fondu (et oui car perso, je préfère le chocolat fondu, mais le chocolat est bien présent !). Vous remarquerez aussi ma coupe de cheveux plutôt sauvage tel Geronimo sur son cheval noir, et surtout ma barbe que je qualifierai d’unique au monde ! Et si j’ai cet air ahuri (et non pas abruti), c’est tout simplement pour montrer que même sans mon sourire ravageur, je reste THE Beau Gosse. J’entends déjà dire mais pourquoi tu es célibataire puisque tu es si beau gosse. Non mais sans blague la réponse est si facile, vous voulez que je vous vende aussi un peu de mon intelligence ??? Tout simplement parce que je suis tellement Beau Gosse, que je suis tombé amoureux de moi-même. Je suis si jaloux qu’il m’est impossible de partager mon amour-propre avec quelqu’un d’autre. Personne n’arrivera à casser mon autocouple. Stoppez vos moqueries et ADMIREZ-MOI plutôt ! Chef-d’oeuvre assuré !
(autoportrait de moi-m’aime)

Le rêve devient réalité

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

Je suis assez admiratif des personnes qui font tout le nécessaire, coûte que coûte, pour réaliser leurs plus grands rêves avec force et conviction. Aucune barrière ne les stoppe, aucun sacrifice ne leur fait peur. J’ai pour exemple Roxane, qui n’a pas hésité de partir de son petit village ariégeois pour s’envoler à Los Angeles afin d’intégrer en 2013 une école de cinéma dans l’espoir de réaliser son rêve de devenir actrice de cinéma. Aujourd’hui, elle a un agent, vit là-bas, s’y est mariée… Elle avance à petit pas, mais elle avance, entre castings, figurations, publicités, petits rôles… lorsque le rêve devient, petit à petit, réalité ! Félicitation pour ce beau parcours !