Epine dorsale

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

Publicités

En quoi « Toulouse s’embellit » ????

« Les grands chantiers d’aujourd’hui font notre métropole de demain, inscrit dans une logique d’ensemble d’embellissement, ils reposent sur la valorisation de son patrimoine pour dessiner le futur de notre cité ».
« Les grands chantiers consistent à donner une nouvelle dimension au centre-ville pour accompagner la croissance démographique et le développement économique de la Métropole ».
Je suis choqué de voir un tel contraste, celui affiché fièrement sur des panneaux publicitaires et celui de la réalité de la rue…
En voila de belles phrases pour « dessiner le futur de notre cité » !
Mais n’y a t’il pas plus important que de valoriser la métropole toulousaine par l’embellissement urbain, le m’as-tu-vu et le bling-bling ? N’est-il pas possible, pour changer, de se recentrer sur l’Humain et de lancer des projets d’envergure tournés prioritairement sur ceux qui sont en situation précaire et particulièrement sur tous ceux qui sont sans domicile fixe ?
Je suis vraiment de plus en plus blasé devant toutes ces injustices sociales…

FIÈVRE JAUNE

J’aimerai qu’on se parle. Vous avez vu ce qu’il se passe dehors ? 
En ce moment et depuis bien plus longtemps. Est ce qu’on peut assister à tout ça et continuer à fermer les yeux, à s’occuper de nos petites préoccupations, notre petit confort. On est déjà obligé à se battre dans notre quotidien depuis des années, je sais. Justement vous en avez pas marre ?
De toutes les violences d’aujourd’hui, toutes celles qui déchirent les cœurs, les âmes et les corps depuis assez longtemps pour qu’on dise depuis toujours.
Vous les avez pas sentis en vous et dans les yeux de tous ces passants inconnus. Quand je descends dans la rue aujourd’hui je vois de la violence et surtout de la douleur qui jaillit.
Qu’importe les mots et les techniques utilisés, ça explose.

Peut-être pourrions nous commencer par respecter la souffrance des autres, à essayer de la comprendre. Peut-être pourrions nous commencer à réfléchir un peu plus loin, à comparer ce qu’on vit et ce qu’on voit dans la plupart des médias, à comparer les chiffres, à faire attention aux mots. On ne sera jamais tous d’accord pour tout. Je me permet quand même d’appeler à la solidarité et à l’entraide !

C’est assez !
Assez de souffrance, assez d’angoisse, assez de vivre dans la peur de finir son mois sans argent, sans nourriture et sans chaleur. Assez de regarder d’autres le vivre sans intervenir.
Assez d’être plongé dans le stress du futur, assez d’être englouti dans le plastique et les médicaments. Assez de penser qu’on n’a pas la reconnaissance qu’on mérite. Assez de ne pas se sourire dans la rue. Assez de manquer de tendresse.
Assez de la peur de soi, du regard des autres. Assez de regarder sans cesse son compte en banque. Et surtout, assez de regarder la terre mourir et nous avec ! Assez de consommer, assez de croire que les réserves sont inépuisables, assez de Total, assez de Carrefour et des gens qui crèvent à cause de ça. Assez de forêts et d’espèces ravagées.
Il faut qu’on fasse quelque chose, ensemble, qu’on se prenne la main car chaque être vivant est beau !
Dans chacun d’entre nous, il y a un besoin d’amour, d’attention déchirant.
Ainsi qu’une réserve immense de force, de tendresse.

(Projet de et avec : Corps et Ames, Mila Gaillard, Jej Zevetse, Ely Edgar, Enzo Levieux, Jej Van, Zecheum ; Texte de Mila Gaillard ; Make-up de Emy Edgar, Corps et Ames, Jej Zevetse, Mila Gaillard)

La perfection au masculin

Personnellement, je ne comprends pas, à chaque fois que je prends de l’âge j’ai l’impression de rajeunir. Aujourd’hui j’arrive à un point où je suis la perfection au masculin et sans l’aide de Gillette. Peintres, sculpteurs, si vous souhaitez réaliser une oeuvre unique au monde qui fera de vous des artistes riches et reconnus mondialement jusqu’à la fin des temps, c’est maintenant qu’il faut me contacter !